Thursday, 17 February 2011

UK | Humber Gateway & Westermost Rough | NFFO - Bridlington & Flamborough Fishermen Association

[translation of various articles (main one is Fishupdate.com, 09 feb 2011) | traduction de divers articles (le principal est Fishupdate.com 09 fev 2011]
CONCERN is growing among fishermen at Bridlington and Scarborough over the growing number of wind turbine farms being built or planned in their main fishing grounds.(Rich lobsters ground). The hot situation is now (feb 2011) with Humber Gateway windfarm whom licence has just been agreed by Crown Estate, (E.ON) and more harshly Westermost Rough windfarm (DONG), . But the further developments in the area are also a  big concern.
photo (c)David smith http://www.flickr.com/photos/37028493@N07/ 
The Innovator off Humber (Dylan Sliverwood and David Smith)
L'inquiétude est croissante parmi les pêcheurs de Bridlington et Scarborough (Yorkshire) quant au nombre croissant de projets éoliens devant être installés sur leur principales zones de pêche (notamment zones riches en homards). La tension est vive (en fev 2011) sur la zone de Humber, dont la licence vient d'être accordée à E.ON, mais encore plus sur la future zone de Westermost Rough (DONG energy). Les autres projets sont tout aussi inquiétants




Afficher Offshore Windfarm sur une carte plus grande
symbol description

Operational windfarm
Ferme opérationnelle


Windfarm in construction
Ferme en construction

Approved windfarm
Ferme approuvée


Potential windfarm
Ferme potentielle
Anger over windfarm plan for rich lobsters grounds
There is particular anger over a Crown Estate decision to build an offshore wind farm in one of the most productive lobster fishing areas around the UK coastline. The fishermen said there was no consultation beforehand.
Gary Hodgson from the Bridlington and Flamborough Fishermen's Association, said it was too early to say that damage this new wind farm would cause. But he added:: "We have here probably the most viable and sustainable fishery in the country with zero discards. The Crown Estate had originally considered a less sensitive area, but now they have come into one of our most sensitive grounds with no consultation whatsoever."
Barry Deas, chief executive of the National Federation of Fishermen's Organisations, told Fishupdate that the NFFO was not against wind farms or marine conservation zones as such, but the current process was flawed and was being rushed through. The area off the Yorkshire Coast was one of the most prolific and important shellfishing areas anywhere in Europe.
Earlier he told BBC Look North that both marine parks and wind turbines had the potential to displace fishermen from their traditional grounds. The Crown Estate said it needed to do things differently. One wind farm on the Dogger Bank, probably the best known North Sea fishing area, was so large that it would cover the whole of North Yorkshire. The Crown Estate has said it was unable to change the boundaries of the wind farms as it was constrained by Competition Law. "The time has passed for any opportunity to adjust the boundary without risking referral to the competition authorities. "We strongly encourage the parties to engage in constructive dialogue to overcome this issue.
The Department of the Environment said there was no evidence of wind farms damaging fishing in other areas, but added it was ready to discuss concerns with the Bridlington shell fishermen.

According to Fishing News (FN - 18/02/2011) :
The survey work on Humber Gateway is already on process. Fishermen had to move their fishing gear with a compensation package during the 2 weeks survey.

The agreed developer  for Humber gateway is E.ON whom consultation had been good according to Gary Hodgson.
Another threat is the northward coastal future windfarm of Westermost Rough on which DONG energy wants to develop a 35 km² farm. For the last 3 years, the fishermen negociated with Dong Energy. The negociation process was said to be difficult. He said to FN "The Westermost  Rough fishing ground is in prime shellfish ground that is crucial to us and so they (Dong) really need to do more than other companies, but they do less and always want to put everything back to the Crown Estate.There was some flexibility on where the site could be and it could have moved to the East and North East that would have been a lot better for us. But they actually moved the area further west as close to the shore as the legal limit allows (8 kms off), without any consultation with us".
Dale Rodmell of the NFFO pointed out that the 3rd projected windfarm (Round 3) in the area, on the Dogger Bank, was potentially very disruptive to the Fishing industry. He said Federation was concerned that the development could be given the go-ahead and pre-empt the proper marine spatial planning process that will only begin when the first Marine Plan that covers this area gest underway in April. He pointed out that the Dogger Bank has been designated as a Special Area of Conservation (SAC) under the EU habitats Directive (N2000) and that if consent was given for a windfarm there and fishing restricted, it would mean "double standards" were being applied. Concerning Dogger Bank, the NFFO also had major concerns that the region was a poorly chosen site for conservation purposes due to the low level of discards of the flatfish fishery. (see here)
Colère contre un projet éolien devant être installé sur une zone de pêche importante pour les homards.
La colère montre contre une décision du Crown Estate (organisme britannique pilotant l'installation des éoliennes offshore). Celle-ci autorise la construction de fermes éoliennes (Humber Gateway et Westermost Rough) sur une des zones les plus productives de homards de la côte britannique. Les pêcheurs disent qu'il n'y a pas eu de consultations au préalable.
Gary Hodgson, du comité local des pêches de Bridlington et de Flamborough, affirme qu'il est encore trop tôt pour estimer les dégâts que causera cette nouvelle ferme éolienne offshore.
Mais il ajoute : "nous avons probablement ici la pêcherie la plus viable et la plus durable du pays avec zéro rejets. Le Crown Estate avait au début choisi une zone moins sensible, mais ils l'ont changé pour venir sur la zone de pêche la plus sensible pour nous, sans la moindre consultation."
Barry Deas, directeur du Comité National des Pêches Britannique (NFFO) a affirmé à FishUpdate que la NFFO n'était pas contre l'éolien offshore ou les zones de conservation en tant que tel, mais le processus actuel était très imparfait et s'accélérait. La zone au large des côtes du Yorkshire est l'une des plus prolifiques et importantes pour les crustacés et les coquillages en Europe.
Plus tôt, il affirmait sur BBC Look North que les projets de parcs marins et éoliens avaient le risque de pousser les pêcheurs hors de leurs zones de pêche traditionnelles.
Le Crown Estate a affirmé  qu'il fallait faire autrement.(?). Un des projets éoliens sur la zone du banc de Dogger, probablement la zone de pêche la plus connue de la mer du Nord, sera si grand qu'il pourraît couvrir l'intégralité du nord Yorkshire. Le Crown Estate a précisé qu'il n'était plus possible de changer les limites de ce projet car il était contraint par  la loi sur la concurrence (dans les marchés publics) : "Il est trop tard pour quelques raisons que ce soient, pour ajuster les limites sans risquer des recours (des développeurs éoliens) aux autorités de la concurrence". " Nous encourageons fortement les différentes parties (pêcheurs et développeurs éoliens) à engager un dialogue constructif pour dépasser cette difficulté".
Le ministère de l'environnement britannique a indiqué qu'il n'y avait aucune preuve dans les autres parcs éoliens qu'il y ait eu des dégradations sur la pêche, mais a ajouté qu'il était prêt à discuter de ces inquiétudes avec les pêcheurs de crustacés et de coquillages de Bridlington.

Selon Fishing News (FN - 18/02/2011)
Les études préalables sur le site de Humber ont commencé. Les pêcheurs ont déplacé leurs engins de pêche avec une compensation financière pour les 2 semaines d'études.
Le développer énergétique qui a été retenu sur Humber est E.ON  avec qui les concertations avec les pêcheurs ont été plutôt bonnes selon Gary Hodgson.
La menace la plus forte viendrait plutôt de la ferme située plus au Nord sur la côte, Westermost Rough dont le développement serait assuré par DONG energy (un projet de 35 km²). Depuis 3 ans, les pêcheurs essayent de négocier avec beaucoup de difficultés avec DONG. Il a déclaré à FN : "Le Westermost Rough est une zone de pêche de première importance pour nous. DONG aurait donc dû faire plus d'efforts de consiliation que ce que nous avons faits sur d'autres projets. Mais en fait ils en ont fait moins et souhaitant toujours s'abriter derrière le Crown Estate. On aurait pû accepter une autre implantation  de cette ferme, en la déplaçant plus à l'Est ou au Nord-Est, ce qui était bien mieux pour nous. En fait, DONG a déplacé la zone le plus à l'Ouest possible, à l'extrême limite légale (8 kms) de la côte, et ce sans nous consulter.
Dale Rodmell de la NFFO pointe le fait que les fermes prévues dans la troisième série de projet projètent de créer une zone sur le Dogger Bank qui sera potentiellement encore plus perturbatrice pour la pêche. La Fédération nationale est très préoccupée par le fait qu'une licence éolienne sur cette zone puisse être accordée rapidement et pénalise un processus correct de planification des activités marines, tel que prévu dans le premier Plan d'aménagement qui doit débuter en avril 2011. Il précise également que le Dogger Bank doit être classé en zone Natura 2000 en mer (SAC). Si on autorisait l'éolien offshore sur cette zone et pas la pêche, cela signifierait un double langage. Sur cette zone, la NFFO précise également qu'elle a été mal choisie pour des préoccupations environnementales, car c'est une zone où il y a peu de rejets par la pêcherie de poissons plats, ce qui ne serait pas le cas si on devait déplacer ces activités de pêche (cf ici)


See also :